Liberté, Égalité, Fraternité

RÉDIGÉ PAR: VANJA MILOVANČEVIĆ

PHOTOS: ANĐELIJA ERIĆ

Actuellement étudiante en Master 2 en Communication financière à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Anđelija Erić, originaire de Belgrade, a déménagé à Paris en 2012 pour faire ses études. Elle a obtenu sa licence d’économie et est diplômée d’un Master 1 en Economie Internationale également à l’université Paris 1. Si son départ n’a pas été facile, maintenant elle affirme que cette expérience n’a pas de prix. Anđelija est ravie de partager avec nous son expérience.

Aussitôt après le lycée, vous êtes venue en France pour faire vos études. Qu’est-ce qui vous a permis d’avoir confiance en vous aussi jeune?

Depuis mon enfance, je suis passionnée par l’art et plus particulièrement par la danse classique ainsi que la gymnastique rythmique que je pratiquais pendant 11 ans jusqu’à mon départ en France. Ça m’a beaucoup aidé à avoir confiance en moi et en mes projets, même si au tout début ce n’était pas évident. Durant les compétitions, j’étais obligée de pratiquer la GRS sur le tapis devant beaucoup de spectateurs  et je pense que cela m’a aidé à ne pas avoir peur de nouveaux visages et à avoir confiance en ce que je fais.

Le cœur humain bât sans cesse, plus de 30 millions fois pendant un an. Quelle était la fois où votre cœur battait le plus fort en France?

C’était malheureusement pendant les attentats du 13 novembre 2015. J’étais dans mon studio, saine et sauve et je savais qu’il y avait mes amis qui étaient proches des zones d’attentats.

Sinon, c’était devant l’ordinateur en train d’attendre avec impatience mes premiers résultats universitaires.

Et à en juger par votre expérience, devrions-nous suivre les désirs de nos cœurs ou la raison?

Les deux. Le cœur nous donne cette possibilité de découvrir les nouveautés et de prendre les risques. La raison est là pour nous dire quand il faut s’arrêter et être prudent. C’était important pour moi d’utiliser les deux pour faire les meilleurs choix pour ma carrière.

À quel point pouvons- nous nous relier les uns aux autres, et comment affectons- nous tout le monde autour de nous?

Ce n’était pas facile de quitter la ville où vous avez vécu depuis votre enfance et où vous avez rencontré vos amis. Je n’ai jamais fermé la porte à mes amis, qui ont toujours été présents et m’ont toujours soutenue. Dès que je rentre à Belgrade, ma ville natale, j’essaye de les voir tous ensemble pour qu’on puisse raconter nos vies et partager des moments agréables. À Paris, j’ai rencontré plein de personnes extraordinaires, qui me soutiennent et qui sont devenues de très bons amis. Nous profitons pour faire plein des sorties ensemble et nous voyageons aussi dans des pays étrangers. Ça fait plaisir d’entendre que des étudiants de Belgrade souhaitent venir en France grâce à mon engagement et qu’ils admirent mon succès universitaire.

Qu’est-ce qui vous motive dans la vie ?

Le bonheur de mes proches et de moi. Je me suis aperçue que pour être heureuse, il faut toujours franchir les obstacles devant soi et qu’à la fin, nous sommes toujours récompensés.

Choisissez les trois expériences professionnelles qui vous ont marqué le plus.

Actuellement étudiante en Master 2 en communication financière, j’effectue un stage de 6 mois dans les secteurs du marketing et de la communication financière à la banque  UniCredit située à  Paris. Ce stage va m’apporter tout ce que j’ai envisagé de faire durant ma scolarisation: travailler dans le domaine financier, être en contact avec des professionnels très importants et promouvoir l’image du groupe.

Parallèlement à cela, je travaille en tant qu’ambassadrice de marque à l’atelier Renault tous les week-ends. Cette expérience professionnelle m’a aidée à acquérir un bon relationnel afin de présenter au mieux la marque Renault. Avant cela, j’ai été guide pour enfants dans les musées.

Je suis aussi fille au pair car j’ai toujours aimé être présente pour les plus petits et leur partager mes connaissances.

Joe Paterno a dit: “Croyez au fond de votre cœur que vous êtes destiné à faire de grandes choses “. Êtes-vous d’accord? Quel est votre destin ?

Après mon stage, j’envisage de trouver un travail dans mon domaine. À court terme, je pense rester en France pour enrichir mon expérience professionnelle. Ma famille entière est en Serbie. J’ai confiance en moi et je donnerai le meilleur de moi-même pour réaliser mes rêves et offrir à ma famille une vie plus confortable.

La vérité nous conduit à l’authentique liberté spirituelle : êtes-vous d’accord ?

La vérité n’est pas contraignante, elle libère plutôt l’esprit. Oui je suis tout à fait d’accord.

“Liberté, Égalité, Fraternité”. Qu’est-ce que cela signifie pour des jeunes étrangers en France ?

A mon avis cela représente une base solide pour vivre ensemble et partager des valeurs communes et  une existence commune. Malgré une tension ambiante créée par les médias et les politiques, le peuple de tous les jours ont ces valeurs gravées dans leur façon de vivre.

L’essence de la vérité est la liberté – qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

Pour moi, il faut tout d’abord être honnête envers soi qui apportera la liberté d’esprit.